• In paradisium

    In paradisiumLe fil n'est pas coupé. La mort n'est rien.

    Je suis seulement passé dans la pièce à côté.

    Je suis moi, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours.

    Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné. Parlez de moi comme vous l'avez toujours fait. N'employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

    Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre.

    La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié. Elle est ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé.

    Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue ?

    Je vous attends. Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.

    Vous voyez, tout est bien.

    Texte français utilisé depuis une vingtaine d'années lors des obsèques en France

    Traduit du sermon prononcé par Henry Scott Holland le 15 mai 1910 à la cathédrale Saint Paul de Londres, peu après le décès du roi Édouard VII

                                                                                                                                                                   

    J'écris au nom de tous ceux qui ne pourront être là aujourd'hui pour l'arrivée de ton urne au cimetière. Mais qui savent que tu es déjà loin ... Au Paradis, là où tu respires à plein poumons. Et nous attends quand viendra notre heure.

     In paradisium

     

     

    A nous de vivre pleinement notre vie pour t'en faire profiter encore, différemment.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Août 2014 à 12:35

    Je connais bien ce texte qui m'a beaucoup aidé et porté après le décès de l'un de mes amis dans un accident de voiture. Merci pour ce magnifique instant musical et quel bel hommage à ton oncle !! Douce journée !

    2
    Vendredi 22 Août 2014 à 14:18
    C'est aussi et surtout pour les vivants
    Le requiem de Faure est superbe
    Douce journée, sous la grisaille sans doute
    3
    Vendredi 22 Août 2014 à 14:19
    C'est aussi et surtout pour les vivants
    Le requiem de Faure est superbe
    Douce journée, sous la grisaille sans doute
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :