• L'adulte surdoué à la conquête du bonheur de Monique de Kermadec

    L'adulte surdoué à la conquête du bonheur de Monique de KermadecAlbin Michel - Novembre 2015 - ISBN : 9782226323491 - 182 pages

    Dans cet ouvrage, sous-titré Rompre avec la souffrance, Monique de Kermadec, psychologue clinicienne et psychanalyste spécialiste des surdoués donne des pistes pour bien vivre en étant surdoué. J'ai de loin préféré le premier ouvrage et n'ai pas retiré beaucoup de cette lecture complémentaire.

    L'adulte surdoué interroge en permanence la norme, la remet en cause ou la conteste. En même temps, il a appris à masquer sa personnalité profonde pour se protéger des agressions extérieures. D'où de fréquentes souffrances tant qu'il n'a pas apprivoisé sa différence et qu'il ne l'assume pas.

    La souffrance dont peut se plaindre l'adulte surdoué aurait plusieurs composantes : la solitude, l'absence de liens fructueux avec les autres, le manque d'amours et d'amitiés, l'incompréhension de la société et de son évolution (chapitre 2).

    Pour sortir de la souffrance (qui peut être un enfermement, la plainte servant d’auto-justification), il faut accepter de renoncer à sa souffrance (chapitre 3). Et que pour se faire, il faut passer par l'étape de la résilience (chapitre 4). "La résilience induit généralement un changement de codes de valeur, une modification du sens qu'on donne à sa vie." (p. 62) Elle passe par l'imaginaire, qui aide à se ressourcer, l'intellectualisation qui protège, l'humour, l'estime de soi et l'altruisme. Et la créativité est importante.

    Il faut renouer avec soi même (chapitre 5). Quitter les mécanismes de défense (culture du faux self, négation ou blocage des talents, refus de toute prise de risques, focalisation du faire sur les attentes des autres).  Comprendre que toutes les émotions sont positives :

    • "la joie donne du sens à la vie
    • la colère permet de s'affirmer et d'exister face aux autres
    • la tristesse permet d'accepter les changements auxquels notre vie est soumise
    • la peur nous permet d'évaluer les risques et de nous protéger des dangers physiques" (p. 100)

    "En recouvrant la maîtrise de sa vie, en interdisant à quiconque d'en prendre le contrôle, l'adulte surdoué regagnera l'estime de lui-même. Il gagnera un juste équilibre entre le besoin de s'affirmer et le besoin d'être approuvé." (p. 102)

    Il faut ensuite opérer une mue (chapitre 6). Apprendre à maîtriser les qualités de ses défauts et être patient ... Faire (très) attention au perfectionnisme. Oser changer sa façon d'être et de travailler pour être en accord avec la situation et la tâche à accomplir (sans se renier). N'utiliser qu'avec parcimonie les nouvelles technologies qui "flattent [la] sur-efficience intellectuelle et entretiennent l'arborescence de [la] pensée" (p. 129). Et s'aimer : respecter ses besoins et aspirations, croire en sa capacité et avoir confiance en soi, pour agir sans crainte excessive du jugement d'autrui.

    Le chapitre 7 évoque les méthodes (intelligences émotionnelle et spirituelle auxquelles il faut s'ouvrir) et les dangers : aller vers le même que soi, être la proie des pervers narcissiques ("le mélange de grande fragilité émotionnelle et de sur-efficience intellectuelle est un terrain de jeux idéal pour le PN. [...] Il mettra du temps à réagir. Possédant un sens poussé des valeurs, une haute idée de la justice, il ne eut pas penser que l'autre est capable d'agir autrement que selon ces principes." p. 141-143), attendre de l'autre bien plus qu'il ne peut donner. Au travail, il faut veiller à savoir travailler avec les autres, pour les autres et à savoir faire travailler les autres.

    Le dernier chapitre (8) propose une boîte à outils : écoute analytique (thérapie la plus adaptée pour les HP) car en parlant les surdoués nomment leur souffrance et déjà progressent sur la voie de la résilience, méditation de pleine conscience.


  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Avril 2016 à 10:12

    Il faudrait que je lise cela... Mon Timothée va mieux maintenant, mais je sais combien il lui est difficile de se positionner hors de son cadre...

      • Mardi 5 Avril 2016 à 11:53

        Je peux t'envoyer les deux quand je les aurai récupéré ;) Dis moi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :