• Les innocentes d'Anne Fontaine

    Les innocentes d'Anne FontaineJe prends enfin le temps de poster quelques lignes sur ce film vu lors des vacances d'hiver.

    Sans manichéisme, ce film grâce aux échanges entre Mathilde Beaulieu, jeune médecin française de la Croix rouge et sœur Maria, la maîtresse des novices qui finit par s'opposer à la mère abbesse pour protéger ses sœurs violées par les soldats russes met en lumière un des (nombreux) épisodes sombres de la seconde guerre mondiale.

     

     

    Il dit aussi, par le personnage de la mère supérieure combien l'exercice du pouvoir mené seul(e) et sans prendre de la hauteur peut être dangereux. La mère abbesse pensait faire le mieux. Un mieux au nom duquel elle a abandonné dans la nature ses nouveaux nés de façon à protéger sa communauté.

    Il proclame l'importance de revenir aux valeurs évangéliques, même et surtout quand la vie est difficile et quand croire devient ardu ... Pour ces religieuses comment supporter de chanter encore un Dieu qui a accepté qu'elles soient ainsi déshonorées ...

    « La foi, c'est 24 heures de doutes et une minute d'espérance » dit simplement sœur Maria ...

    Le personnage de Mathilde Beaulieu est inspiré de celui de Mathilde Pauliac, médecin hospitalier à Paris, qui s’est engagée dans la Résistance à 27 ans. Elle fut nommée en avril 1945 médecin-chef de l’hôpital français de Varsovie en ruines. Elle va accomplir dans toute la Pologne plus de 200 missions avec des volontaires de la Croix Rouge pour rechercher, soigner et rapatrier les Français. C’est dans ces circonstances qu’elle va découvrir les viols de masse et en particulier le viol collectif de religieuses dans un couvent. Selon les notes de Madeleine Pauliac, 25 d’entre elles ont été violées, parfois plus de 40 fois d’affilée, 20 ont été tuées, et 5 ont dû affronter des grossesses.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Avril 2016 à 22:40

    C'est un très beau film.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :