• Loyauté

     

     

    La loyauté est le bien le plus sacré du cœur humain.

    Sénèque


    votre commentaire
  • L'Art de la Paix de Morihei UeshibaGuy Trédaniel Editeur - ISBN : 9782844451675  - 125 pages

    Les enseignements du fondateur de l’aïkido ont été regroupés dans ce petit recueil par John Stevens.

    Morihei Ueshiba (1883-1969) a créé la voie de l'union des énergies, qui conduit à la paix. Son message reste d'une grande actualité. Ceux qui cherchent la compétition commettent une grave erreur. Écraser, blesser ou détruire est le pire péché qu'un être humain puisse connaître.

    L'Art de la Paix de Morihei Ueshiba

     

     

     

     

     

    Cultivez la paix dans votre vie et appliquez-la vers tous ceux que vous rencontrez. (p. 13)

    Le passé, le présent et le futur sont tous inclus dans le courant de la vie. (p. 15)

    Encore et toujours, il est nécessaire de nous retirer [...] et de rétablir notre lien avec la source de la vie. Inspirons, [...] expirons [...], mélangeons le souffle du ciel et le souffle de la terre avec ce qui nous est propre et devenons le Souffle de la Vie. (p. 21)

    Observons le flux et le reflux des marées. [...] Votre souffle doit suivre le même modèle. (p. 23)

    Ceux qui pratiquent l'Art de la Paix se doivent de protéger le domaine de Mère Nature, [...] et le conserver dans sa beauté et sa fraîcheur. (p. 24)

    N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un fleuve de montagne dévalant sur les roches. (p. 28)

    Tester, défier et concurrencer les autres vous affaiblira, vous conduira à la défaite. (p. 33)

    Pour une pratique adéquate de l'Art de la Paix, vous devez : calmer l'esprit et retourner à la source, nettoyer l'esprit et retourner à la source en enlevant l'égoisme, la malice et le désir, rester toujours reconnaissant pour les bienfaits reçus de l'univers, de votre famille, de Mère Nature, et des êtres qui vous entourent. (p. 37)

    L'Art de la Paix est basé sur quatre grandes vertus : la bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié, symbolisées par le feu, le ciel, la terre et l'eau. (p. 38)

    L'essence de l'Art de la Paix c'est de vous purifier de toute malice, de vous mettre en harmonie avec votre environnement, et de nettoyer votre chemin de tous les obstacles, de toutes les barrières. (p. 39)

    Un guerrier a pour devoir de mettre fin à toute querelle, à toute controverse. (p. 41)

    La véritable signification du mot samouraï est celui qui sert et qui adhère au pouvoir de l'amour. (p. 45)

    Polissez et cultivez l'esprit du guerrier en servant dans le monde ; illuminez le chemin avec votre lumière intérieure. (p. 46)

    Le corps et l'esprit doivent se lier comme s'ils n'étaient qu'un, unifiés dans le mouvement de l'univers. (p. 48)

    Ne vous impliquez pas dans ce qui est juste ou faux chez les autres. Ne soyez pas calculateur ; agissez naturellement. Focalisez votre esprit sur l'Art de la Paix, et ne critiquez pas les autres maîtres et les autres traditions. L'Art de la Paix [...] embrasse tout et purifie toute chose. (p. 50)

    L'objectif de l'entraînement est de [...] renforcer le corps et de polir l'esprit. (p. 55)

    Le fer est plein d'impuretés qui l'affaiblissent. En le forgeant, il se transforme en acier et devient un sabre tranchant comme le rasoir. L'être humain doit se développer de la même façon. (p. 56)

    Les enseignants ne peuvent partager qu'une fraction du savoir. (p. 58)

    La Voie du Guerrier est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité ; le cœur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de l'état du guerrier n'est que futilité, car le pouvoir du corps est toujours limité. (p. 59)

    Le cœur de l'être humain n'est pas différent de l'âme du ciel et de la terre. Dans votre pratique, gardez toujours à l'esprit l’interaction du ciel et de la terre, de l'eau et du feu, du yin et du yang. (p. 61)

    L'Art de la Paix est le principe de non-résistance. Parce que ce qui est non résistant est victorieux dès le départ. ceux qui sont animés de mauvaises intentions ou de pensées belliqueuses sont instantanément vaincus. L'Art de la Paix est invincible parce qu'il ne trompe pas. (p. 62)

    Un véritable guerrier est invincible parce qu'il ou elle n'entre en compétition avec personne. (p. 63)

    Contrôler une agression sans infliger de blessure, c'est l'Art de la Paix. (p. 64)

    L'esprit et le corps d'un guerrier doivent être perméables à la sagesse lumineuse, au calme profond. (p. 65)

    Une bonne attitude, une bonne posture reflètent un bon état d'esprit. (p. 68)

    La clé de la bonne technique, c'est de garder vos mains, vos hanches et vos pieds droits et centrés. Si vous êtes centrés, vous pouvez bouger plus librement. Le centre physique est votre ventre. Si votre esprit est ordonné ainsi, vous êtes assuré de la victoire en toute circonstance. (p. 69)

    Les techniques s'appuient sur quatre qualités qui reflètent la nature de notre monde. En fonction des circonstances, vous devez être : dur comme le diamant, flexible comme le saule, fluide comme l'eau ou vide comme l'espace. (p. 71)

    L'eau  [...] absorbe en douceur toute agression. (p. 72)

    La main gauche renferme la vie et la mort. La main droite les contrôle. Les quatre membres du corps sont les quatre piliers du ciel. Ils matérialisent les huit directions, le Yin et le Yang, l'interne et l'externe. (p. 73)

    Les techniques de l'Art de la Paix [...] transcendent le temps et l'espace. (p. 75)

    Lorsqu'un adversaire avance, laissez-le rentrer. S'il tire vers l'arrière, poussez dans sa direction. (p. 77)

    Le corps doit être triangulaire, l'esprit doit être circulaire. Le triangle représente la source de l'énergie. C'est la posture physique la plus stable. Le cercle symbolise la sérénité et la perfection, la source sans limite des techniques. (p. 78)

    Essayez toujours de rentrer en communion avec le ciel et la terre. (p. 79)

    Ne regardez pas ce monde avec peur et dédain. Avancez bravement, quelques que soient les présents des dieux. (p. 82)

    Chaque jour de la vie humaine contient de la joie et de la colère, de la peine et du plaisir, l'ombre et la lumière croissent et décroissent. (p. 83)

    La vie est toujours une épreuve. Lors de l'entraînement, vous devez vous tester et vous polir affronter les grandes épreuves de la vie. (p. 85)

    Soyez reconnaissant envers les difficultés, les retours en arrière et les mauvaises personnes. Gérer de telles personnes est une part essentielle de l'entraînement dans l'Art de la Paix. (p. 86)

    L'échec est la clé du succès ; chaque erreur nous apprend quelque chose. (p. 87)

    Même défié par un seul adverse, restez en garde, car toujours vous êtes encerclé par une horde d'ennemis. (p. 90)

    La force réside chez celui dont le Ki est stable et concentré. (p. 93)

    Il y deux types de Ki. Le ki ordinaire, et le ki véritable. Le Ki ordinaire est robuste et lourd ; le Ki véritable est volatile et léger. Afin de bien effectuer la technique, vous devez vous libérer du Ki ordinaire et laissez vos organes se pénétrer du Ki véritable. Ceci est la base de la technique puissante. (p. 94)

    Dans l'Art de la Paix, nous n'attaquons jamais. Une attaque est une preuve de non contrôle. [...] Laissez l'attaque arriver comme elle vient, et fusionnez avec elle. ne poursuivez jamais un adversaire. Redirigez chaque attaque et tenez-vous fermement derrière elle. (p. 95)

    Lorsque nous sommes attaqués, nous devons unifier les parties hautes, moyennes et basses de notre corps. Entrons, tournons, et fusionnons avec l'adversaire, sur le devant et sur l'arrière, sur la gauche et sur la droite. (p. 97)

    Votre esprit est un véritable bouclier. (p. 98)

    Ne regardez pas les yeux de votre adversaire. Il pourrait voir en vous. Ne fixez pas votre regard sur son sabre. Il pourrait vous impressionner. Ne vous focalisez sur votre adversaire en aucune façon. Il pourrait absorber votre énergie. L'essence de l'entraînement est d'amener votre adversaire dans votre sphère. ainsi vous pouvez rester à l'endroit où vous êtes. (p. 100)

    Même le plus puissant des êtres humains ne possède qu'une sphère de force limitée. Tirez-le à l'extérieur de cette sphère pour l'emmener dans la vôtre, et sa puissance s'évanouira. (p. 101)

    La Voie du Guerrier, l'Art de la Politique, c'est d'arrêter les conflits avant même qu'ils ne se déclarent. cela consiste à vaincre spirituellement  vos adversaires en leur faisant comprendre  la folie de leurs actions. La Voie du Guerrier, c'est établir d'harmonie. (p. 103)

    Lors de l'entraînement, ne soyez pas dans l'urgence. Un minimum de dix années est nécessaire pour maîtriser les bases et avancer dans le premier niveau. (p. 105)

    Les progrès viennent à ceux qui s'entraînent encore et encore. (p. 106)

    La vraie victoire est la victoire sur soi ; [...] "vraie victoire" signifie courage inflexible ; "victoire sur soi" symbolise un effort continu. (p. 109)

    Les techniques de la Voie de la Paix changent constamment. Chaque rencontre est unique et la réponse appropriée doit émerger naturellement. (p. 113)

    En fin de compte, vous devez oublier la technique. Plus vous progressez, moins les technniques importent. (p. 114)

    L'Art de la Paix est une forme de prière qui génère lumière et chaleur. (p. 116)

    Le Divin [...] est dans le ciel, dans la terre et à l'intérieur de nous. (p. 119)

    Chacun d'entre-nous est [...] un sanctuaire vivant. (p. 122)

    Lorsque vous vous inclinez profondément devant l'univers, il s'inclinera en retour. Lorsque vous prononcerez le nom de Dieu, il fera écho au fond de vous. (p. 123)

    L'Art de la Paix perfectionne et complète toutes les religions. (p. 124)

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Une cotte de mailles de bienveillance

     

     

     

    Hier j'ai achevé mon premier gilet freeform.

    Ce dernier a une longue histoire ...Une cotte de mailles de bienveillance
    Au printemps 2018, j'ai sollicité les copines créatrices pour qu'elles m'envoient des contributions pour réaliser un tableau en art textile en prévision de l'exposition des artistes acséens. J'avais en tête la réalisation d'un projet Re-naissance.
    Et puis les mois ont passé, et les événements de la vie m'ont éloignés de la création.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et cet automne, je me suis réveillée ... Je me suis dit qu'il était temps que je donne vie à ces attentions et que je pourrai avec bonheur me confectionner un gilet freeform, ma cotte de mailles de bienveillance.
    J'ai profité de la vente 2019 de Donne-moi ta Main pour l'Etoile de Martin pour acquérir de belles feuilles en crochet, logiquement destinées à être des dessous de verres.
    J'ai trouvé sur etsy de superbes boutons en raku réalisés par une créatrice bretonne.
    J'ai remis la main sur mes crochets pour réalisé quelques petits morceaux avec les quelques filés mains que j'avais conservé lors du déménagement il y a un an.
    J'ai mis en place les différents pièces, avec du chaud sur les reins ...
    J'ai pensé à ceux qui nous ont quitté et notamment tonton Coco en fixant sur l'épaule droite le collier-coquillage en crochet réalisé à l'hôpital où nous étions allées le voir avec tatie ...
    Je vais avoir chaud avec ce gilet 'doudou'. Merci Hélène, Héloise, Katy, Laurence et Odyle.


    3 commentaires
  • Le pardon


    2 commentaires
  • La vérité

     

     

    La vérité est comme un soleil. Elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.

    Victor HUGO


    1 commentaire