• Séraphine Louis ou heureux les simples ...

    ... Même si cela ne doit pas occulter ses dernières années passées à l'asile de Clermont après qu'il eut été impossible à son mécène, Wilhelm Uhde d'organiser à Paris l'exposition dont ils avaient parlé en raison de la crise de 1929.

    Je viens donc de regarder le DVD du film Séraphine, qui m'a permis, au delà de l'histoire dont j'avais entendu parler au moment où le film a été primé (7 césars pour mémoire) de découvrir les peintures primitives de Séraphine de Senlis, qui me plaisent beaucoup.

     Je viens de réserver deux ouvrages pour aller plus avant dans la découverte des tableaux de cette artiste.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :