• Taille de pierre # 3

    François Boura nous avait donné rendez-vous à Villey Saint Etienne ce dimanche pour la manifestation La pierre dans tous ses éclats.

    Taille de pierre # 3

    Arrivés vers midi, nous avons vite traversé le joli jardin et le village pour rejoindre son stand. Une fois le pique-nique avalé, un faisant notamment connaissance avec le meilleur ouvrier de France en taille de pierre en 1984, qui a longtemps travaillé en Allemagne et fut le maître de François. Riche échange sur le fait qu'il existait des tailleuses de pierre en Allemagne et qu'il pense que ce sont elles, moins rétives aux tâches monotones et répétitives, qui ont taillé des petits moellons de pierre (extraction des pierres en été par les hommes, pierres stockées au chaud sous les huttes où elles étaient taillées en hiver par les femmes avant d'être utilisées sur les chantiers l'été suivant par les hommes).

    Une fois de plus, nous nous en sommes donnés à coeur joie tous les trois, ce qu'a immortalisé la journaliste de l'Est républicain.

    Taille de pierre # 3

    Initiale et création libre pour les enfants, et blason pour moi.

    Je souhaitais réaliser celui de la famille des de Lenoncourt (un des quatre grands chevaux de Lorraine) mais c'était bien trop complexe (trop d'indentations).

    D'ARGENT À LA CROIX ENGRÊLÉE DE GUEULES

    Ce sont les armes de l'illustre famille d'ancienne chevalerie, l'une des quatre "Grands chevaux de Lorraine". Les Lenoncourt exercèrent de hautes fonctions, ils étaient baillis, gouverneurs, chefs d'armée, conseillers des princes etc. Cette maison donna deux cardinaux, un primat de Lorraine, de nombreux abbés et religieuses. La famille se divise en plusieurs branches dont celle de Blainville et celle de serre qui resta à Lenoncourt. En 1705 cette maison , tombée en quenouille, passa dans celle des Sublet d'Heudicourt, puis au début du siècle dans celle des Gramont

    Afficher l'image d'origine

    Le résultat est plus doux et "sensuel" (dixit un des tailleurs présents) mais néanmoins aux couleurs de la Lorraine.

    Car après la taille, nous avons découvert le processus de préparation de badigeon ou de patine à base de chaux vive (cuisson des restes de pierre de taille dans un four construit ad hoc - 900 ° C) qu'on éteint en plongeant les morceaux de pierre ainsi obtenus dans de l'eau.

    Le badigeon est ce mélange, auquel il est possible d'ajouter des pigments naturels. ll est plus couvrant. La patine elle est réalisée à partir de lait de chaux (ce qui surnage du badigeon, ensuite filtré).

    Taille de pierre # 3


  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Septembre 2016 à 17:50

    Très jolie taille de pierre. Les enfants sont très appliqués.

     

    2
    Mardi 13 Septembre 2016 à 18:39

    Vous avez trouvé votre voie collective...

    3
    Karin
    Mardi 13 Septembre 2016 à 21:41

    Très intéressant !

    4
    barbibouille
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 08:38
    barbibouille

    Cool!

    tu as récupéré ton article de journal? Si non dis le.

      • Mercredi 14 Septembre 2016 à 12:14

        Non non. Je ne sais pas s'il est sorti dans l'édition papier d'ailleurs

        Donc j'ai juste ces photos basse résolution 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :